Rechercher

Zoom sur les protecteurs de l'environnement marin et de sa biodiversité.

Depuis plusieurs siècles déjà les hommes parcourent et exploitent mers et océans, conscients des richesses qu’ils abritent et des enjeux qu’ils représentent. Mais, depuis plusieurs années, l’état de l’environnement marin se dégrade, menacé par la surexploitation de ses ressources, par la pollution liée à l’activité humaine ainsi que par des dérèglements climatiques. De ce fait, ces immenses étendues d’eau, qui ne représentent pas moins de 70% de la surface du globe terrestre, et la biodiversité qu’elles recèlent ont besoin d’être protégé afin d’être préservé. Qui sont les protecteurs de l’environnement marin et de sa biodiversité ?



La recrudescence des revendications nationales sur des eaux et ressources extra côtières ainsi que l’augmentation de certaines activités humaines tels que la pêche ou l’exploitation pétrolière, poussent l’Organisation des Nations Unies (ONU) à délimiter juridiquement les espaces maritimes et à régir les eaux internationales par le droit de la mer. Ces mesures prises lors de la Conférence de Genève en 1958 permet, par la suite, la mise en place par l’ONU de plusieurs conventions (Montego Bay 1982) et organismes (Tribunal international du droit de la mer, Organisation maritime internationale, UNESCO, entre autres) régissant la haute mer notamment en termes de protection de l’environnement, d’exploitation des ressources et de litiges maritimes internationaux.

A l’échelle internationale, outre l’ONU, peuvent être citées comme actrices notables dans la protection de l’environnement marin, les organisations non gouvernementales (ONG) Sea Shepherd (1977), Greenpeace (1971), WWF (1961) ou encore Surfrider Foundation (1990). Sea Shepherd se démarque notamment en étant l’ONG la plus active en ce qui concerne la protection des écosystèmes marins et de la biodiversité, avec pas moins de 90% du budget consacrés à des actions de terrain, 7 campagnes de lutte contre la pêche à la baleine, 10 navires, 1 hélicoptère et 2 drones. Enchaînant les campagnes de sensibilisation de l’opinion publiques via les médias et réseaux sociaux, ces ONG luttent aussi sur le terrain contre la pollution, la pêche de certaines espèces marines (baleine, dauphins, requin, thon rouge), contre le braconnage et la chasse de phoques et tortues, ainsi que pour une utilisation pérenne des ressources maritimes.

A l’échelle nationale, les gouvernements agissent de plus en plus concernant la question de la protection de l’environnement terrestre et marin. Il existe par exemple, en France (deuxième puissance maritime mondiale), le Comité France Océan. Ce comité est chargé de proposer des actions concrètes pour lutter contre la pollution des espaces marins. La Plateforme Océan et Climat regroupant secteur privé, collectivité territoriales, instituts de recherche, et autres, dans le but de favoriser l’échange entre la communauté scientifique, la société civile et les décideurs politiques participent aussi à l’élaboration de solutions et à la sensibilisation des enjeux.


La quantité de plastique accumulée dans les océans pourrait doubler d’ici 2030 et dépasserait le nombre de poissons d’ici 2050.



Alors pourquoi d’après des études, la quantité de plastique accumulée dans les océans pourrait doubler d’ici 2030 et dépasserait le nombre de poissons d’ici 2050 ? Cette annonce effrayante s’explique par l’absence de mesure juridiquement contraignante et punitive de la part de l’ONU et du manque de communication et de partenariats entre les gouvernements et le secteur privé. Mais aussi par une économie mondiale en expansion et un monde industrialisé qui n’ont que faire de se préoccuper de l’environnement qui leur fournissent tant de richesses. C’est en bas de l’échelle que peut s'opérer un changement, en adoptant un mode de vie et un mode de consommation plus responsables, l'individu peut faire une différence concernant la protection de l'environnement marin (en réduisant sa consommation de plastique par exemple).

C’est par votre volonté que tout commence. Les vrais protecteurs de l’environnement marin et de sa biodiversité, c’est vous.








9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout