Rechercher
  • Carla Rota

Comment se protéger du soleil sans nuire à nos océans ?


Les récifs coralliens ont une importance capitale dans l’écosystème marin. Ils abritent 25% de la vie aquatique, soit plus d’un million de plantes et d’animaux, et régulent notre équilibre climatique. Cependant, ces derniers se retrouvent menacés par nos produits solaires. Comment y remédier ?


L’impact des crèmes solaires sur le corail

Les crèmes solaires classiques, une fois rejetées dans l’eau, participent à la disparition des massifs coralliens. Ces crèmes solaires conventionnelles sont composées de filtres chimiques et de filtres minéraux.

Parmi ces composés chimiques, les plus déplorés sont l’oxybenzone et l’octnoxate. Ces noms farfelus sont des composants qui permettent d’absorber les rayons UV. Une fois dans l'eau, ces filtres chimiques se retrouvent absorbés par les coraux, provoquant leur blanchissement. Il suffit de 48h pour qu’un corail meure sous les produits toxiques des crèmes solaires.

Et le tourisme n’arrange pas la situation : plus de 30% des récifs coralliens de la Grande Barrière de Corail Australienne ont été détruit à cause des produits chimiques contenus dans les crèmes. De même, la moitié des coraux de la baie d’Hawaii ont disparus à cause de ces mêmes composés.

Près de 14 000 tonnes de crèmes solaires sont déversés dans les mers chaque année, dont 4000 à 6000 tonnes absorbés par les récifs coralliens. Impressionnant, non ?


Les crèmes solaires respectueuses des océans

Face à ces chiffres alarmants et grâce au mode de consommation de plus en plus « green », l’offre de produits solaires respectueux des océans s’est multipliée. Cependant, la crème solaire devant tout autant protéger la peau que les océans, le nombre de cancers cutanés s’accroissant, ce n’est pas une mince affaire. Alors, pour avoir la texture parfaite, l’odeur la plus envoûtante et les ingrédients les plus respectueux, la formulation est compliquée.

Bien qu’aucune crème solaire ne se révèle réellement bonne pour l’environnement, les crèmes solaires biologiques sont une bonne alternative afin de se protéger du soleil tout en limitant notre empreinte. Elles n’utilisent, elles, que les filtres minéraux, ces derniers étant plus respectueux de l’environnement car naturels. Le premier point à prendre en compte lorsque vous choisissez votre crème solaire est donc de regarder si celle-ci se compose essentiellement de filtres minéraux.

Avène – La Skin Protect Ocean Respect


Grâce à ses formules sans silicones et sans filtres chimiques, Avène nous propose des crèmes biodégradables tout en protégeant notre peau. De plus, toujours dans sa démarche éco-responsable, appelée la Skin Protect Ocean Respect, la marque participe à Pur Projet. Ce programme socio-environnemental contribue à reconstituer les récifs coralliens en Indonésie et donc préserver les écosystèmes marins. Bonne initiative !


Laboratoires de Biarritz – Le secret de l’ALGA MARIS


Certaines marques développent des gammes entières consacrées à la préservation des océans. Par exemple, Les Laboratoires de Biarritz sont engagés en faveur de la défense des océans, en développant une gamme de produits solaires certifiée Bio, formulée à base de minéraux micronisés anti-UV et d’extrait breveté d’algue rouge. Leur gamme solaire ALGA MARIS allie protection optimale et respect du microcosme marin.


EQ – La marque des surfeurs

Parti du principe qu’il ne devait plus choisir entre bien-être et plaisir, le surfeur Franck Bywalski a décidé de créer une marque de produits de bien-être éco-conçus inspirés du surf, nommée EQ. Parmi eux, sa gamme de produits solaire certifiée et respectueuse du milieu marin. Sa vocation est claire, et même indiquée sur ses emballages "vous protège, respecte l'océan, préserve le corail".


Biotherm – Waterlover, la gamme biodegradable à 95%


De plus, la biodégradabilité d’une crème solaire est aussi à étudier. En effet, une crème biodégradable est respectueuse de l’environnement et donc nécessairement des océans. Par exemple, avec sa gamme Waterlover, Biotherm s’engage à protéger les océans avec une formule biodégradable à 95%. La marque participe en parallèle à des projets de préservation et de sensibilisation à la vie marine.


Respire – Une formule et un packaging responsables

Le packaging est aussi un élément à prendre en compte dans la préservation de l’environnement. Pour ce faire, certaines marques optent pour un packaging responsable. La marque française Respire a sorti sa gamme solaire à 98% d’origine naturelle et aux filtres 100% minéraux, tout ça dans des flacons recyclés et recyclables.


Alphanova Sun – Les soins solaires pour toute la famille


Et des crèmes biologiques pour toute la famille, ça existe ! Avec ses crèmes solaires d’origine naturelle, certifiées bio et végan, Alphanova Sun nous assure une composition sans filtres chimiques et respectueuse de l’environnement. La marque offre une protection adaptée à toute la famille avec des formules spéciales bébés, enfants et adultes.

Enfin, un petit indice avant d’acheter votre crème solaire : assurez-vous d’avoir les mentions « écoresponsable » et « biodégradable » estampillés dessus.

Le seul inconvénient à ces crèmes aujourd’hui reste donc le prix, plus élevé que celui des crèmes solaires conventionnelles. Cependant, pas d’inquiétude, il est possible de trouver des crèmes solaires éco-responsables sans se ruiner !

Eviter de ressembler à une écrevisse tout en respectant les écosystèmes marins, c’est donc possible !


Alors, vous hésitez encore ?

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout